L’histoire du Miel Elias a commencé avec un petit pot de miel crémeux envoyé par colis de Saskatoon, en Saskatchewan, jusqu’en Europe de l’ouest à la fin des années 1940, à l’intention de Dietrich Elias.

Tourmenté par les ravages de la Seconde Guerre mondiale, ce délice du Canada permet d’apaiser pour un instant l’esprit du jeune Dietrich et de la famille Elias.

Une décennie plus tard, Dietrich se réinstalle au Canada avec toute sa famille, où il devient enseignant au secondaire à Prince George, en Colombie-Britannique. Ce pot de miel canadien encore dans sa mémoire, il décide en 1970 de s’initier à l’apiculture qui devient rapidement l’une de ses grandes passions.

En 1972, Dietrich fonde Elias Apiaries et peu après, il lance le premier produit de la gamme de Miel Elias: un miel doux et équilibré composé d’épilobe et d’autres fleurs provenant de la région de Prince George. Après de nombreuses séances de dégustations rigoureuses en famille et entre amis, le Miel Elias fait ses débuts sur le Food Floor du fameux Woodwards Store à Prince George. Quand la nouvelle se répand au sujet du Miel Elias, le magasin est incapable de satisfaire -la demande!

Plein d’énergie, de passion et motivé par sa mission d’apporter du miel canadien pur à 100% à tous les foyers du pays, le fils de Dietrich, Torben, se joint à l’entreprise pour aider à répondre aux commandes passées depuis toutes les provinces. Vous pouvez maintenant trouver les produits d’Elias et Elias Gourmet aux quatre coins du Canada, de Prince Rupert (Colombie-Britannique) à Halifax (Nouvelle-Écosse).

Aujourd’hui, nous poursuivons la tradition d’Elias d’offrir du miel frais de première qualité aux Canadiens – parce que le miel est notre passion et que nous adorons notre métier.

Elias Honey Comb

Imaginez un monde sans abeilles. Il n’y aurait pas de fruits, ni de légumes, et certainement pas de miel! En réalité, une abeille a joué un rôle dans la quasi-totalité des ingrédients que nous mangeons. C’est pourquoi nous travaillons en collaboration avec nos agriculteurs et apiculteurs pour nous assurer que les bonnes pratiques sont respectées. Nous voulons voir nos ruches non seulement survivre, mais aussi se développer.